Skip to content

Tout savoir sur le ratio d’endettement pour une hypothèque immobilière.

Connaître son budget est une des étapes indispensables avant de faire appel à une hypothèque. Que vous soyez sur le point d’acheter votre propriété ou que vous souhaitiez en savoir plus sur votre santé financière, le ratio d’endettement est un excellent indice qui vous permettra d’en savoir plus sur votre situation. 

Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur cette donnée importante à connaître en tout temps. 

 

Ratio d’endettement : définition

Le ratio d’endettement est un curseur qui permet aux ménages d’avoir une vue objective sur leur budget. Exprimé en pourcentage, le ratio d’endettement (ou taux d’endettement) est une donnée importante permettant aux institutions financières et prêteurs privés de statuer en vue d’un financement ou d’un refinancement d’hypothèque

Au Québec, il existe deux types de ratios d’endettement.

 

Le ratio d’endettement ABD

Le ratio d’endettement ABD (amortissement brut de la dette) est principalement utilisé par les banques et autres organismes de financement. Il permet de déterminer l’impact d’une hypothèque immobilière sur l’ensemble du budget relatif au logement. 

Ainsi, ce ratio ne prend en compte que les dépenses faisant suite à l’achat d’une propriété. Il se calcule en divisant ces dépenses par les revenus. Isolant les dépenses liées à l’habitat, le ratio d’endettement ABD est généralement compris entre 32 et 39%. 

 

Le ratio d’endettement ATD

Le ratio d’endettement ATD (amortissement total de la dette) est utilisé dans le cadre privé. Il permet d’avoir un vu global sur l’ensemble du budget. Il prend en compte l’ensemble des dépenses d’un foyer (carte de crédit, voiture, emprunts autres que ceux du logement, etc.). Parce qu’il offre une vue générale des comptes et des finances, le ratio d’endettement ATD est jugé beaucoup plus réaliste que le ratio d’endettement ABD. Il doit généralement être inférieur à 40%.

 

Qu’est-ce qu’un bon ratio d’endettement ?

Au-delà de ces deux définitions, on considère qu’un bon ratio d’endettement est de 33%, 30% étant un excellent ratio. En fonction des situations et des cas particuliers, ce ratio peut être revu à la hausse ou à la baisse. En effet, une institution financière peut aussi considérer le reste à vivre pour ajuster le bon ratio d’endettement d’un ménage. 

Une personne seule, travailleur autonome sans épargne, qui présente un ratio d’endettement de 33% d’endettement sera plus à risque de défaut de paiement. A contrario, un ménage constitué de deux personnes en emploi permanent, disposant tous les deux d’une épargne conséquente, présentant un taux de 38% sera moins à risque de défaut de paiement. 

Le ratio d’endettement est un indicateur de santé financière. Il ne suffit pas à déterminer si une personne peut accéder à une hypothèque dans le cadre de l’achat de sa propriété. De plus, il s’agit d’une recommandation objective. Chaque établissement de crédit est le seul capable de juger s’il octroie ou non le crédit. 

 

Comment se calcule le ratio d’endettement de 33% ?

Le calcul du ratio d’endettement est assez simple à réaliser. Il correspond à un rapport entre les dépenses et les revenus comme suit :

(Dépenses/Revenus) x 100 = ratio d’endettement

 

Les dépenses

Le thème des dépenses peut varier d’un ménage à un autre, d’une institution bancaire à un prêteur privé. Et dans le cadre de l’achat de propriété, tous les coûts sont à connaître. C’est pourquoi il est crucial de noter ce que contient cette partie :

  • Mensualités d’hypothèques immobilières, 
  • Assurances, 
  • Paiement de factures d’hydro, 
  • Carte de crédit, 
  • Mensualités voitures, 
  • Impôts, 
  • Etc.

 

Les revenus

Il pourrait être plus facile de définir les revenus d’un ménage. Cependant, il est important de comprendre que seuls les revenus déclarés aux impôts sont à prendre en compte dans le calcul du ratio d’endettement. À partir de là, vous pouvez ajouter :

  • Les revenus du travail (permanent, temporaire, temps plein, temps partiel, travailleur autonome, etc.),
  • Les revenus locatifs,
  • Les revenus des capitaux (intérêts, actions, dividendes, etc.),
  • Etc.

 

Comment améliorer son ratio d’endettement ?

Il se peut qu’à cause de votre ratio d’endettement, vous ne puissiez pas accéder à une hypothèque pour l’achat de votre propriété. En effet, au-delà de votre côte de crédit, une banque peut vous refuser votre prêt si elle estime que votre ratio d’endettement présente un trop grand risque. 

Pas de panique, il existe de nombreuses possibilités pour améliorer votre côte de crédit, tout comme votre ratio d’endettement. Voici quelques exemples pour améliorer votre ratio : 

  • Choisir un logement mieux chauffé pour baisser les dépenses énergétiques, 
  • Augmenter votre mise de fonds
  • Rembourser par anticipation votre crédit voiture, 
  • Etc.

Dans tous les cas, avoir un ratio d’endettement trop élevé n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. Au contraire, cela peut vous servir pour diminuer vos dépenses ou renégocier votre salaire avec votre employeur.

 

Excel Finance vous accompagne pour votre hypothèque immobilière

Le ratio d’endettement est un indice qui vous guide dans le cadre de votre demande d’hypothèque pour l’achat de votre propriété. Il n’est pas une fatalité qui déterminera si vous pouvez acheter votre maison, votre appartement ou votre condo. 

Les banques peuvent se montrer exigeantes et frileuses à l’idée de transgresser certains ratios d’endettement. Faire appel à un prêteur privé comme Excel Finance est une bonne idée pour ne pas laisser passer la maison de vos rêves. Nos experts, flexibles, souples et rigoureux, vous accompagnent le temps d’améliorer votre crédit. Contactez-nous et commençons à échanger sur vos projets dès maintenant.

Partager
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Plus d'articles