Skip to content

Assurance habitation : comment la choisir pour sa propriété ?

Souscrire une assurance habitation est l’une des étapes incontournables de l’achat de propriété. Cependant, il est rapidement facile de vous y perdre tellement l’offre est grande et complexe à comprendre. 

Les experts en prêts privés d’Excel Finance ont dressé pour vous une liste de question à vous poser avant de souscrire à une assurance habitation à la suite de l’achat de votre propriété. 

 

Pourquoi prendre une assurance pour sa propriété ?

Bien qu’optionnelle, l’assurance habitation est fortement conseillée afin de vous prémunir des désagréments liés à un sinistre. D’ailleurs, nombreux courtiers en hypothèques et institutions financières n’auront de cesse que de vous conseiller de choisir telle ou telle assurance pour votre maison, votre appartement ou votre condo. 

Sans assurance habitation, vous vous exposez au risque de voir vos biens, vos meubles et vos souvenirs partir en fumée ou tomber à l’eau. De nombreux propriétaires se déclarent en faillite à la suite d’un sinistre simplement parce qu’ils ont choisi de ne pas souscrire à une assurance pour leur logement. 

Cependant, et il s’agit de la seule exception en matière d’assurance habitation, si vous souscrivez un prêt hypothécaire pour votre achat de propriété, le prêteur privé ou l’institution bancaire vous obligera à souscrire à une assurance pour votre bien. Il se peut que la banque refuse l’hypothèque sans cette condition. 

 

Quels sont vos besoins pour votre propriété?

Pour souscrire une assurance pour votre logement, vous allez devoir définir votre réel besoin. Cette étape préliminaire va vous aider à choisir la bonne protection pour votre propriété. Cela permettra à l’assureur de savoir le coût de remplacement de vos biens ainsi que le coût de reconstruction de votre propriété. 

Pour établir votre besoin, vous allez devoir faire l’inventaire total de votre logement et chiffrer chaque meuble et objet de valeur. N’oubliez aucune pièce de la maison, du sol au plafond, de la cave au grenier, en passant par le garage et le cabanon. N’hésitez pas à prendre des photos et des vidéos pour documenter votre inventaire de manière précise et efficace. 

Bien que particulièrement longue, cet inventaire vous aidera grandement en cas de déclaration de sinistre à votre assurance, dans le cadre de la déclaration de valeurs.

 

Quel est votre budget pour votre logement ?

La seconde étape, tout aussi importante que la première, consiste à définir quel est votre budget pour votre assurance. En effet, l’assurance habitation fait partie des coûts à prévoir lors de l’achat d’une propriété.

Ainsi, n’oubliez pas que le paiement de l’assurance est une donnée qui entre dans le ratio d’endettement. Ainsi, en fonction de votre ratio, vous pouvez choisir une assurance habitation moins chère et faire baisser votre ratio pour le rendre meilleur. 

 

Quelles sont les différentes protections pour votre maison ?

Les différentes compagnies d’assurance proposent deux types de couvertures pour votre habitation :

  • Formule de base : comprenant les risques les plus communs comme le vol, le vandalisme, le vent, l’incendie, le bris de vitres, l’explosion, les dégâts des eaux, etc. 
  • Formule tout risque : comprenant tous les risques à l’exception de ceux exclus par le contrat. La protection est plus large et sécuritaire. 

Les contrats peuvent proposer deux types de prise en charge : 

  • À valeur à neuf (sans réévaluation de la dépréciation), 
  • À valeur au jour du sinistre (avec réévaluation de la dépréciation),

C’est également lors de cette étape que vous devez choisir le montant de couverture de la responsabilité civile, vous protégeant contre les dommages causés à un tiers. En règle générale, le montant prévu de la responsabilité civile est d’un million de dollars. N’hésitez pas à la passer à deux millions de dollars lorsque vous voyagez ou quand vos enfants vont à l’école. 

 

Quelle est votre situation dans cette propriété ?

En fonction de votre situation personnelle, vous pourriez avoir besoin d’une garantie supplémentaire pour assurer votre habitation. Cela peut être :

  • Location temporaire de résidence : Si vous souhaitez louer votre propriété, il vous faut le déclarer comme une activité commerciale. Ainsi, vous devrez souscrire une assurance complémentaire pour être certain d’être indemnisé en cas de sinistre. 
  • Location avec option d’achat : ce type de résidence nécessite une assurance habitation particulière, 
  • Votre situation professionnelle : les travailleurs autonomes peuvent recourir à une hypothèque pour l’achat de leur propriété. Exerçant souvent à domicile, ils doivent également prendre une assurance supplémentaire pour couvrir les dommages liés au matériel professionnel ou si vous recevez des clients à domicile.
  • Le type de biens : Si vous possédez des objets d’arts (tableaux, statues, etc.), de collection (bouteilles de vin, vinyles, etc.) ou des équipements sportifs de grande valeur (piscine, vélos, etc.), vous devez les déclarer auprès de votre assureur. Il vous proposera une couverture supplémentaire, 

 

Excel Finance vous accompagne à chaque étape de l’achat de votre propriété.

Acheter une propriété a de nombreux avantages. En tant que prêteur privé au Québec, la mission d’Excel Finance est de vous aider à réaliser vos rêves en vous permettant d’obtenir une hypothèque pour l’achat de votre propriété. Cependant, notre objectif est aussi de vous proposer la meilleure solution pour votre budget. 

C’est pourquoi nos experts en hypothèques bénéficient d’un large réseau de professionnels et vous mettent en relation avec des prestataires de confiance comme les courtiers en hypothèques. Par nos échanges, nous avons une connaissance précise de votre situation et de votre besoin. Cela nous permet également de vous apporter les meilleurs conseils en matière d’assurance habitation et vous orienter vers le meilleur service. N’hésitez pas à nous contacter pour votre projet afin que nous commencions le plus rapidement possible.

Partager
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Plus d'articles