R. Le terme d’un prêt avec Excel Finance est généralement de 1 an, soit le temps jugé raisonnable pour vos qualifier auprès d’une institution financière conventionnelle (Banque, Caisse populaire). Toutefois, dans certaines circonstances, la durée du prêt peut être d’un terme de 6 mois.
R. Oui, il est possible de renouveler le prêt à la fin du terme, mais la décision reste à la discrétion du prêteur.
R. La pénalité qui vous sera facturée en cas de remboursement par anticipation sera généralement équivalente à 1 mois d’intérêt, et ce, après le terme minimum.
R. La pénalité facturée lors d’un remboursement par anticipation, généralement équivalente à 1 mois d’intérêt, a principalement pour but de compenser le délai requis pour le prêteur pour reprêter les fonds.
R. Oui, si le prêteur approuve le nouvel emprunteur.
R. Généralement, lors d’une demande de prêt, le prêteur exigera que son évaluateur procède, à vos frais, à une évaluation de la valeur de votre propriété.
R. La valeur d’une propriété est généralement établie par l’évaluateur agréé du prêteur et représente la valeur d’une propriété dans un contexte d’un délai de vente approximatif de 3 mois. Cette valeur peut, en certaines occasions, différer de la Juste Valeur Marchande de votre propriété qui elle est généralement établie en fonction des comparables de ventes dans un marché normal.
R. Le terme Ratio Prêt-Valeur est communément utilisé par les prêteurs pour représenter le ratio du prêt hypothécaire consenti en pourcentage de la valeur totale de la propriété donné en garantie. Par exemple, si quelqu'un emprunte 150 000 $ pour acheter une maison valant 200 000 $, le rapport prêt-valeur est alors de 150 000 $/200 000 $, soit 75 %. Le 25 % restant doit provenir des fonds de l'emprunteur et peut prendre la forme de ce qu'on appelle une mise de fonds. Plus le rapport prêt-valeur est élevé, plus le prêt sera risqué du point de vue du prêteur et plus le taux d’intérêt sera élevé.

Notre RPV pourra varier de 50 à 75% dépendamment de la localisation de la propriété donnée en garantie.

R. En principe, toutes les régions situées à une distance maximale de 3 heures de nos bureaux situés à St-Bruno-de-Montarville.
R. Excel Finance ne refusera pas votre demande de prêt pour cette raison. Par contre, vous devrez démontrer que vous serez en mesure d’effectuer vos paiements mensuels. De plus, il sera important pour vous d’avoir une solution afin de pouvoir rembourser votre prêt à l’échéance. Soit obtenir un refinancement à la banque, soit vendre votre propriété.
R. Le choix du notaire revient toujours au prêteur.
R. Outre l’entretien normal de votre propriété, le paiement de vos taxes municipales et scolaires et le maintien des assurances requises, vous n'aurez qu'à payer les intérêts de façon mensuelle. Le capital emprunté sera quant à lui payable à l’échéance du terme.
R. Les frais de dossier représentent généralement les frais d’analyse du risque associé à votre demande de financement. Sur demande, ces frais peuvent être ajoutés au montant financé, si le Ratio Prêt-Valeur le permet.
R. Le taux d’intérêt de votre prêt hypothécaire est généralement beaucoup moins élevé que les taux habituel appliqués sur vos différents emprunts tel que les marges et les cartes de crédit. Le fait de consolider vos différentes dettes en un seul prêt à taux d’intérêt moins élevé, simplifiera la gestion de vos paiements en plus de vous faire économiser des montants substantiels.
R. Plus le rapport prêt-valeur est élevé, plus le prêt sera risqué du point de vue du prêteur et plus le taux d’intérêt sera élevé.
R. Un avis de 60 jours ou généralement appelé préavis d’exercice d’un recours hypothécaire est une procédure intentée par un prêteur suite à des manquements par l’emprunteur à ses obligations décrites dans un acte de garantie hypothécaire. Cet avis survient généralement lorsque l’emprunteur ne paie pas à échéance ses versements hypothécaires. L’avis informe l’emprunteur que le prêteur pourrait saisir la propriété après un certain temps si la situation n’est pas résolue. Si cet avis consiste en une prise en paiement, cela veut dire que le prêteur conservera à titre de dommage, la différence entre la valeur de la propriété et le montant dû. Cet avis est un avertissement formel qui doit être pris au sérieux. Dans ce cas, un nouveau financement avec un prêteur privé peut vous permettre de gagner du temps pour mettre en vente votre propriété et alors conserver la différence entre le montant dû et le montant reçu à la vente de celle-ci.

Demandez un prêt en ligne dès maintenant!